Smartphone hotspot news

<   Back to posts

Trois mois après le lancement de son nouveau système d’exploitation pour mobiles, Microsoft a, par la voix de son responsable des produits, Greg Sullivan, annoncé en avoir vendu 2 millions d’exemplaires. Un chiffre à prendre avec précaution, puisqu’il s’agit des ventes de licences aux fabricants de smartphones, et non des terminaux Windows Phone 7 vendus aux clients.

 

La firme préfère mettre en avant le niveau d’appréciation des premiers utilisateurs pour son dernier-né : 93 % d’entre eux sont satisfaits, voire très satisfaits, de leur Windows phone, et 90 % le recommanderaient à leur entourage. L'éditeur s'est toutefois bien gardé de préciser le nombre de personnes interrogées, qui se compteraient « en centaines », ni la méthode employée.
Ce constat a, pour Greg Sullivan, encore plus d’importance que les chiffres de ventes. Mais cette façon d'attirer l’attention sur des résultats positifs est aussi un moyen d'éviter la comparaison, pourtant incontournable, avec l’iPhone, qui, durant la même période, a été écoulé à 16,2 millions d’exemplaires dans le monde.
Pour autant, les chiffres de Windows Phone 7, à ce stade de sa carrière, ne sont pas honteux. Pendant le dernier trimestre 2007, période durant laquelle Apple a lancé le tout premier iPhone en dehors des Etats-Unis, le terminal s’est vendu à environ 2,3 millions d’exemplaires.
Microsoft a également souligné que le nombre d’applications disponibles pour Windows Phone 7 était d’environ 6 500, et que 24 000 développeurs s’étaient inscrits auprès de l’éditeur pour mettre au point des logiciels pour la plate-forme. Aucun nombre de téléchargements sur le Windows Phone Marketplace n’a cependant été communiqué.
Ces chiffres sont finalement assez proches de ceux de l’App Store, qui, trois mois après son lancement (soit en octobre 2008), proposait un peu plus de 7 000 applications… et qui en compte aujourd’hui plus de 350 000.
Joomla SEF URLs by Artio